International

Le CICR inquiet de l’impact des «discours de victoire» en Syrie

Peter Maurer veut un accès crédible à Afrine. Le CICR critique les discours triomphalistes du régime et de la Turquie.
Le CICR inquiet de l'impact des "discours de victoire" en Syrie
Le président du CICR Peter Maurer affirme que l'aide à Afrine ne peut venir du seul Croissant-rouge turc si elle doit être crédible pour les civils dans cette zone. KEYSTONE
Syrie

Le président du CICR veut un accès “crédible” à la ville syrienne d’Afrine. Il cible les “discours de victoire” aussi bien par la Turquie dans cette zone que par le gouvernement syrien dans la Ghouta, tout en “appréciant” les efforts russes pour des évacuations. A Afrine, “la crédibilité du Croissant-Rouge turc pour travailler avec la population kurde est proche de zéro”, a affirmé lundi matin devant la presse le président

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion