Scène

Atteinte à l’intégrité d’un cadavre

Dans «Hominal/Öhrn», la chorégraphe genevoise Marie-Caroline Hominal s’est associée au plasticien Markus Öhrn le temps d’un sabbat qui confine à l’immonde.
Atteinte à l’intégrité d’un cadavre
La grand-mère, dont on veut troubler le sommeil, est au cœur de la pièce. THÉÂTRE VIDY-LAUSANNE
Théâtre de Vidy

A Vidy, le fameux interdit du téléphone portable, à faire taire au fond de sa poche, semble levé depuis que la danseuse et chorégraphe Marie-Caroline Hominal s’est associée, mieux, soumise au plasticien suédois Markus Öhrn, qui la met en scène lors d’une étrange cérémonie, qui touche à l’immonde. On photographie ce qui se passe sur la scène de La Passerelle dans ce spectacle «déconseillé aux moins de 18 ans», puisque

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion