International

Plus près des étoiles

Astrophysicien de génie, Stephen Hawking est mort mercredi. Hommage de la communauté scientifique
Plus près des étoiles
Selon Stephen Hawking, il était possible d’expliquer la cosmologie la plus pointue sans équations. «Mon éditeur (...) m’avait dit que chaque fois que j’ajoutais une équation à mon texte, je divisais le nombre de lecteurs par deux.» KEYSTONE
Sciences

Les hommages fusent de toute part. De la NASA au CERN en passant par les grandes universités anglo-saxonnes, la communauté scientifique honore le génie de Stephen Hawking, décédé mercredi. L’astrophysicien britannique a quitté ce monde à l’âge de 76 ans. Ses médecins le voyaient mort avant 30 ans. Atteint de la maladie de Charcot, le théoricien en chaise roulante, assisté d’une voix de robot, aura défié tous les pronostics, devenant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion