Solidarité

Heureuse d’avoir «fait une différence»

A la tête de l’Appel de Genève depuis 1998, Elisabeth Decrey Warner prend sa retraite. L’occasion de faire le bilan du travail de cette ONG spécialisée dans le respect du droit humanitaire.
Heureuse d’avoir «fait une différence»
En juillet 2014, les combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) de Syrie démobilisaient des enfants soldats lors d’une cérémonie en présence d’Elisabeth Decrey Warner. GENEVA CALL
Droit international

Il y a vingt ans, Elisabeth Decrey Warner rédigeait les statuts de l’Appel de Genève sur une nappe en papier en compagnie de deux amis. Depuis, la folle idée de promouvoir le respect du droit humanitaire auprès des acteurs armés non étatiques (AANE) a fait son chemin. L’ONG, qui a le vent en poupe, compte désormais plus de 60 collaborateurs à Genève et sur le terrain et reçoit des subventions

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion