Vaud

Un œil expert sur le conseiller d’Etat

La situation fiscale de Pascal Broulis passera entre les mains de contrôleurs internes et externes.
Un œil expert sur le conseiller d’Etat
Devant le parlement, la présidente Nuria Gorrite a lu la réponse du gouvernement au sujet des impôts du grand argentier Pascal Broulis. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Déclaration d’impôts

L’Inspectorat fiscal vaudois ainsi qu’une entité externe examineront la situation fiscale de Pascal Broulis. C’est ce qu’a affirmé le Conseil d’Etat hier, confirmant les annonces – pas forcément concordantes – faites dans la presse par Pascal Broulis (plr) dimanche et la présidente Nuria Gorrite (ps) lundi. En clair, le Conseil d’Etat ne s’oppose pas à ce que l’Inspectorat fiscal, qui appartient au Département des finances, procède au contrôle de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion