Genève

Genève traque la domiciliation fictive

Des enquêteurs luttent contre les domiciliations fictives au bout du lac. L’an dernier, le canton a prononcé un nombre record d’expulsions.
Genève traque la domiciliation fictive
Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet a annoncé la création d'une unité d'enquêteurs qui sera chargée, notamment, de débusquer les domiciliations fictives (Keystone archives).
Population

A Genève, une unité d’enquêteurs a été créée par l’Etat pour lutter contre la fraude aux prestations sociales, la fraude fiscale et la domiciliation fictive. L’équipe est opérationnelle depuis le 1er mars, a indiqué lundi Pierre Maudet. Les fraudes aux prestations sociales sont pénalement répréhensibles depuis le 1er octobre dernier, a rappelé le conseiller d’Etat. Une amnistie avait été décrétée par le canton de Genève peu avant cette échéance pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion