Vaud

Lorsque le crayon libère les mots

Après un atelier créatif, des migrants exposent leurs œuvres au café KymèM à Vevey.
Lorsque le crayon libère les mots
Rohid Rahnaward et Mahmud Makwan exposent leurs dessins au café Kymèm à côté de la gare de Vevey. OLIVIER VOGELSANG
Intégration

A 17h, le café KymèM est animé. Mahmud Makwan commande un simple thé noir, sans jeter un œil à la longue carte tendue par le serveur. Il est rejoint par Rohid Rahnaward, accompagné de sa mère. Les deux hommes ont laissé une partie d’eux-mêmes dans ce café veveysan, par leurs dessins exposés sur les murs jusqu’au 28 février, dans le cadre de l’exposition Art for Peace. Comme dix-sept autres requérants

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion