International

Anna Gabriel ne se rendra pas à son procès

Actuellement en Suisse, l’ex-députée indépendantiste catalane risque jusqu’à 30 ans de prison pour avoir participé à l’organisation du référendum.
Anna Gabriel ne se rendra pas à son procès
Si la Suisse devait accepter une extradition, Anna Gabriel (ici en octobre 2017) déposerait une demande d’asile politique. KEYSTONE
Espagne

L’ex-députée indépendantiste catalane Anna Gabriel, actuellement en Suisse, refuse de se rendre à son procès mercredi à Madrid. Elle dénonce dans le journal Le Temps et au micro de la RTS une «persécution politique». Ex-députée du parti indépendantiste anticapitaliste Candidature d’unité populaire (CUP), Anna Gabriel risque jusqu’à 30 ans de prison pour avoir participé à l’organisation du référendum en Catalogne. Madrid l’accuse de rébellion, sédition et malversation de fonds. «Comme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion