Suisse

Un appel à la transparence

Le 4 mars, les Fribourgeois se prononcent sur une initiative portée par les jeunes socialistes voulant forcer les formations politiques à dévoiler en partie leurs livres de comptes. Débat.
Députée, conseillère communale et vice-présidente du Parti libéral-radical fribourgeois, Johanna Gapany représente le camp des opposants face à Sami Lamhangar, coprésident de la JSF et conseiller général à Romont. DR
Fribourg

En plus d’une élection complémentaire au Conseil d’Etat, les Fribourgeois se prononceront le 4 mars prochain sur deux objets cantonaux. Dont une initiative, lancée par la Jeunesse socialiste fribourgeoise (JSF) et les Jeunes Verts fribourgeois, réclamant la transparence du financement des partis politiques. Deux élus fribourgeois en débattent. Députée, conseillère communale (exécutif) bulloise et vice-présidente du Parti libéral-radical fribourgeois, Johanna Gapany représente le camp des opposants face à Sami Lamhangar, coprésident

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion