Vaud

Le fracking à interdire

Le Conseil d’Etat propose un contre-projet indirect à l’initiative populaire des Verts.
Le contre-projet interdit la fracturation hydraulique mais, contrairement à l’initiative des Verts, autorise l’extraction d’hydrocarbures par d’autres moyens. JOSHUA DOUBEK /CC3.0
Forages

«Interdire la fracturation hydraulique pour les hydrocarbures.» Cette phrase constitue le fondement de base du projet de loi proposé par la cheffe du Département du territoire et de l’environnement, Jacqueline De Quattro, comme contre-projet indirect à l’initiative populaire des Verts intitulé «Pour un canton de Vaud sans extraction d’hydrocarbures», déposée le 9 février 2017. «Nous interdisons une technologie pour rechercher, extraire et exploiter ces ressources. Nous n’interdisons pas la ressource

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion