Régions

La loi a été respectée, dit l’étude sur les lacs

La loi a été respectée, dit l’étude sur les lacs
Un montant de 670 000 francs prélevé sur les permis de pêche avait servi à financer d’autres mesures que le repeuplement des lacs. (KEYSTONE/Ennio Leanza)
Fribourg

Dans l’affaire du manque d’alevinage (mise à l’eau de jeunes poissons) dans les différents lacs artificiels de la région, la loi a toujours été respectée. C’est ce qui ressort d’un audit mandaté par le Parlement fribourgeois et rendu public vendredi par le Conseil d’Etat. «Les spécialistes juridiques, financiers et techniques ont tous conclu que l’utilisation des ressources financières pour le repeuplement s’avère correcte», assure ainsi le gouvernement dans un communiqué

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion