Genève

Densification à l’épreuve

Trois communes se prononcent le 4 mars sur des projets d’aménagement. Entre défense d’un cadre de vie privilégié et nécessité de construire des logements, le débat fait rage.
A Chêne-Bougeries, un comité veut sauver la «parcelle Grosjean», dernier espace agricole de la commune, et propose un projet visant à y créer un parc public, une ferme urbaine, un marché associatif, ainsi qu’une structure d’accueil pour enfants. JPDS
Référendum

On pourrait y voir un hasard. Le 4 mars prochain, pas moins de trois communes genevoises se prononceront sur des référendums visant à stopper des projets de densification pilotés par l’Etat. Au total, la construction d’environ 860 logements est en jeu, répartis entre la Ville de Genève, Chêne-Bougeries et Bernex. La multiplication de ces mouvements de contestation, souvent initiés par des habitants directement concernés, semble montrer que les fronts se durcissent. Entre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion