Lecteurs

Solidarité pour les personnes sourdes

Sandrine Burger rappelle le rôle que joue la SRG-SSR auprès des personnes sourdes ou malentendantes.
Initiative

Dans la campagne contre l’initiative No Billag, il est un argument que l’on entend fort peu: la nécessité de la redevance pour financer les mesures d’accessibilité à la télévision pour les personnes sourdes et malentendantes!

Après des années de combat pour faire respecter leur droit à l’information et au divertissement, les personnes sourdes ont obtenu que les chaînes régionales suisses sous-titrent leur principale émission d’information dès la première rediffusion tandis que la SRG-SSR sous-titre aujourd’hui environ 50% de ses programmes (80% d’ici 2022) et propose quotidiennement une version signée du téléjournal du soir.

Ces mesures étant cependant entièrement financées par l’argent de la redevance, elles disparaitront en cas d’acceptation de l’initiative No Billag, renvoyant les personnes sourdes aux années 1970, une période où elles n’avaient aucun accès à la télévision et étaient ainsi exclues de nombres d’informations et d’événements culturels. Alors votons non à No Billag par solidarité avec les personnes sourdes et malentendantes!

Sandrine Burger, ancienne conseillère municipale (GE)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Initiative «No Billag»

Connexion