Genève

La rénovation d’Uni Bastions acceptée à l’unanimité

Proche du délabrement, le bâtiment historique sera notamment mis aux normes en matière d’isolation et répondra aux nouvelles exigences pédagogiques.
La rénovation d’Uni Bastions acceptée à l’unanimité
Les futurs travaux devraient permettre d’adapter les classes, aujourd’hui vétustes, aux exigences actuelles en matière d’enseignement. EMMANUELLE FOURNIER-LORENTZ
Grand Conseil

Malgré la somme en jeu, plus de 88 millions de francs, il n’y a pas eu de débat entre les députés, vendredi, au moment de voter le crédit d’investissement pour la rénovation d’Uni Bastions. Le Grand Conseil genevois a accepté cette dépense à l’unanimité. Ce bâtiment historique de l’Université de Genève a été édifié entre 1868 et 1871 et se trouve aujourd’hui dans un état proche du délabrement. Ses occupants

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion