Actualité

Les Palestiniens victimes de calculs

La décision de Trump de geler son aide aux réfugiés palestiniens inquiète les travailleurs humanitaires
Les Palestiniens victimes de calculs
Dans la bande de Gaza (photo), 70% de la population bénéficie des services de l’agence de l’ONU UNRWA. Keystone
Proche-Orient

Le chef de l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), le Suisse Pierre Krähenbühl, a affirmé vendredi que le gel de l’aide américaine à son organisation résultait de calculs politiques américains et non du fonctionnement, comme l’affirme l’administration Trump. Sortant de la réserve généralement ­inhérente à un tel poste, M. Krähenbühl a ouvertement lié le gel annoncé par le département d’Etat à la grave détérioration des relations entre l’administration américaine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion