Actualité

Abbas et Macron disqualifient Washington

L'Autorité palestinienne n'acceptera plus de plan de paix étasunien. Emmanuel Macron, qui recevait Mahmoud Abbas, a rappelé que la seule solution était celle des deux Etats.    
Proche-Orient

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a prévenu vendredi qu'il n'accepterait aucun plan américain visant à raviver le processus de paix. La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël a “disqualifié” Washington. “Après la décision du président Trump (…), les Etats-Unis ne sont plus un médiateur honnête dans le processus de paix” au Proche-Orient, a-t-il dit lors d'une conférence de presse. Il s'est exprimé à l'issue

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion