Suisse

Opération Libero, en guerre contre No Billag

Les sections romandes de ce mouvement de jeunes hors partis prend fait et cause pour le service public audiovisuel.
160 politiciens s’opposent à l’initiative «No Billag»
Une affiche invitant a voter non a l'initiative No Billag et avec la liste des chaines radio et TV romandes menacees. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Votations

Premiers pas romands pour «Opération Libero». Ce mouvement de jeunes qui entendent faire de la politique sans s’engager dans un parti a présenté jeudi les arguments qui amènent les membres de ses toutes récentes sections romandes à prendre fait et cause pour le service public audiovisuel et, partant, à s’engager contre l’initiative No Billag. Une opération de financement participatif a permis de récolter un demi-million de francs! Une somme investie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion