Actualité

Le chancelier Kurz veut être jugé sur ses actes

Issu du Parti de la liberté (FPÖ, extrême droite), Sebastian Kurz a assuré au président français Macron que le programme de son gouvernement était pro-européen.
Le chancelier Kurz veut être jugé sur ses actes
Le chancelier autrichien Sebastian Kurz. EPA/TILL RIMMELE
Autriche

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, qui a confié en décembre trois ministères régaliens à l’extrême droite à l’issue des élections législatives, a demandé vendredi à être jugé sur ses actes. Il a assuré que le programme de son gouvernement était pro-européen. Le Parti de la liberté (FPÖ, extrême droite), qui a totalisé 26% des suffrages aux élections législatives du 15 octobre, a obtenu six ministères, dont les Affaires étrangères, l’Intérieur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion