Cinéma

Continent intime

Continent intime
Pierre-Alain Meier mène l’enquête. OUTSIDE THE BOX
«Adieu à l’Afrique»

Le film débute sur une plage africaine, par un aveu en voix off du réalisateur: «Parmi tous les corps noirs rejetés par l’océan jour après jour, imaginer le corps blanc d’Alice Bianchi a provoqué en moi un choc inattendu. Tous ces corps, j’ai un peu honte de le dire, redevenaient des personnes parce qu’il y avait soudain cette tache blanche…» Adieu à l’Afrique prendra dès lors la forme d’une enquête

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion