Actualité

Une gauche y croit encore

5,3 millions de Catalans sont appelés aujourd’hui aux urnes pour départager indépendantistes et unionistes. Une partie de la gauche rêve encore de changer la donne en instaurant une république.
A Barcelone SBZ
Catalogne

Sur une place ombragée du quartier de Les Corts, à Barcelone, une dizaine de membres du CDR (Comité de défense de la république) installent un mur fait de boîtes de carton. Un attroupement se forme et les passants sont invités à y inscrire tout ce dont ils veulent se libérer avec la nouvelle république. «Répression policière», «corruption», «catalanophobie», «monarchie» sont quelques mots qui apparaissent sur l’édifice improvisé. Au sommet trône

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion