International

«L’amateurisme séparatiste mis à vif»

Le procès des dirigeants catalans s’est terminé. La peine maximale prévue semble peu probable.
COPY «L’amateurisme séparatiste mis à vif»
Le président de la région catalane Quim Torra (2e depuis la droite) mercredi à son arrivée au procès à Madrid. KEYSTONE
Espagne

Le procès contre les douze séparatistes catalans, accusés d’avoir organisé un référendum d’autodétermination avant de proclamer l’indépendance de la Catalogne, en octobre 2017, s’est achevé mercredi. Parmi les prévenus, neuf anciens ministres régionaux dont l’ancien vice-président du gouvernement indépendantiste, Oriol Junqueras, l’ancienne présidente du parlement régional, Carme Forcadell, Jordi Sanchez et Jordi Cuixart (ex-président et président d’associations séparatistes) risquent des peines pouvant aller de 7 à 25 ans. L’analyse de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion