Musique

La chèvre du Loup ­reprend du poil de la bête

Associé à l’Orchestre de Chambre de Genève, le Fanfareduloup Orchestra présente à Genève une Chèvre de Monsieur Seguin réorchestrée.  
Le Fanfareduloup Orchestra se frotte au jazz CHRISTOPHE LOSBERGER
Spectacle

Pour sa onzième saison, le Fanfareduloup Orchestra présente une nouvelle mouture de sa Chèvre de Monsieur Seguin, en collaboration avec l’Orchestre de Chambre de Genève (OCG). Le big band avait adapté le conte d’Alphonse Daudet à la scène en 2002, sous la forme d’un spectacle théâtral et par la suite d’un livre-CD illustré par Anne Wilsdorf. Les treize musiciens, improvisateurs et compositeurs en proposent une version réorchestrée. Les trois représentations

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion