Suisse

«On ne peut pas exiger un certificat!»

L’affaire Yannick Buttet place le PDC face à un problème de mœurs. Le président Gerhard Pfister se confie.
Harcèlement

Au lendemain de la démission de Yannick Buttet de son mandat de conseiller national, quel bilan tire le président du PDC suisse? Le Zougois Gerhard Pfister déplore la perte d’un excellent élément, son parti ne sortant pas indemne d’une crise sans précédent liée au mauvais comportement d’un de ses membres. Yannick Buttet se trouve sous enquête en Valais pour contrainte et de nombreux témoignages le désignent comme un harceleur sexuel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion