Livres

«Regardez-moi, je ne veux pas qu’on me voie!»

Libraire au Rameau d'or à Genève, Yann Courtiau a animé comme DJ les nuits du Midnight en Vieille-ville.
Yann Courtiau aux platines du Midnight vers 1989. DR
Gothique

Les habitués du Cabinet, bar genevois du quartier de la Jonction, ont forcément dansé un soir sur les tubes de Joy Division, le groupe de Ian Curtis (pendu dans sa cuisine en 1980) auquel Yann Courtiau voue un culte. Libraire au Rameau d’or, il passe encore régulièrement ses soirées à mixer dans un caveau. A la fin des années 1980, il était gothique, surnommé PiL en raison des badges agrafés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion