Livres

Les tribus ténébreuses

Le journaliste Lars Kophal exhibe ses photos et assemble des témoignages dans un ouvrage rétrospectif sur une culture souterraine qui a essaimé en Suisse romande.
Instantané d'une fête gothique PHOTO ELIANE LAUBSCHER
Gothique

C’est l’une des subcultures qui ont permis à des cohortes d’ados et de jeunes adultes de s’affranchir des carcans et de s’affirmer, quitte à choquer. De rejoindre l’une des «tribus urbaines» auxquelles la journaliste romande Valérie Fournier consacrait un livre en 1999 à partir de son mémoire de sociologie (Les Nouvelles Tribus urbaines, voyage au cœur de quelques formes contemporaines de marginalité culturelle, Ed. Georg). La mouvance gothique – dark, new

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion