Actualité

En marche vers l’Union de la défense

Vingt-cinq Etats ont célébré hier le début d’une nouvelle ère de coopération dans le domaine militaire.
Le président du Conseil européen EPP/WIKIMEDIA COMMONS
Union européenne

La «Belle au bois dormant du Traité de Lisbonne», le surnom que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, avait donné à l’Europe de la défense, est bien réveillée. Hier soir, les leaders de 25 des 28 Etats membres de l’UE ont célébré en grande pompe le lancement d’une «coopération structurée permanente» (CSP ou, en anglais, Pesco) dans le domaine militaire. Dix-sept projets concrets ont déjà été identifiés. A

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion