Vaud

Des djihadistes en voulaient au «Matin»

Un début de planification d’un attentat djihadiste contre Le Matin a été découvert en 2015, selon la Sonntagszeitung. Trois complices, dont un revenu de Syrie, se seraient procuré des armes avant d’être arrêtés par la police.
Terrorisme

Suivant son père, un jeune est parti en Syrie en 2013 pour combattre avec l’Etat islamique. Il est soupçonné d’avoir apporté 5000 euros à un cousin. A la différence du père, le fils est revenu en Suisse en 2015. Cet habitant du quartier de Bellevaux, dans le nord de Lausanne, a alors commencé à fomenter une attaque contre la rédaction du Matin, avec son frère et un autre complice. Le trio

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion