Actualité

Le Honduras toujours sans président

Bien que le dépouillement soit terminé, le Tribunal électoral n’a toujours pas sacré son poulain Juan Orlando Hernandez. Les allégations de fraude et les protestations se poursuivent.
Selon le décompte du Tribunal électoral (TSE) EXTRAIT YOUTUBE / UNIVISION NOTICIAS
Confusion

Un décompte terminé mais toujours pas de vainqueur. La gêne évidente, lundi, du Tribunal électoral (TSE) hondurien à assumer la «victoire» du président sortant Juan Orlando Hernández, alias JOH, est symptomatique de la crise électorale, aussi profonde qu’inédite, traversée par le petit Etat centraméricain. Plus d’une semaine après le scrutin présidentiel, le TSE annonçait donc lundi matin avoir terminé le dépouillement des tables électorales ainsi que le recomptage d’un millier

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion