Solidarité

«Dix ans pour changer la Colombie»

L’ex-FARC Francisco González ne regrette pas une seule seconde d’avoir lâché les armes, malgré la difficile concrétisation des accords de paix. Il s’en remet à la force des convictions.
L'ex-FARC Edgar López BPZ
Interview

Un an s’est écoulé depuis l’acceptation par le parlement colombien de l’accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). Un an seulement, dirait-on, lorsqu’on mesure le chemin parcouru, en particulier le désarmement éclair de la principale guérilla d’Amérique latine, et sa transformation en parti politique classique. Un an, pourtant, durant lequel la paix a davantage rimé avec fin des combats qu’avec la construction d’une nouvelle société plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion