Actualité

Prête à relever le gant

La chancelière allemande reste combative en dépit de l’échec des négociations gouvernementales.
Angela Merkel s’est dit prête à être de nouveau candidate en cas d’élections législatives anticipées WIKIMEDIA/CC/KUEBI
Allemagne

C’est une Angela Merkel très combative qui s’est présentée lundi soir aux Allemands dans une interview d’une quinzaine de minutes sur la chaîne ZDF. Elle a clairement refusé d’endosser seule l’échec des négociations pour une coalition gouvernementale et a regretté le départ du Parti libéral (FDP) dont elle ne partage pas l’analyse mais qu’elle refuse de juger publiquement. Selon elle, d’importantes avancées avaient pourtant été obtenues en matière de réductions

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion