Actualité

Duel sur la semaine de 28 heures

IG Metall, premier syndicat du pays, a étendu les débrayages. Les employeurs parlent de grève illégale.
Le syndicat de la métallurgie IG Metall a donné lundi le coup d’envoi d’un bras de fer social qui s’annonce comme l’un des plus durs de ces dernières années en Allemagne (ici des employés en grève en 2012). WIKIMEDIA/FRANK VINCENTZ/CC
Allemagne

Jusqu’où le syndicat IG Metall ira-t-il pour «offrir» aux 3,9 millions de salariés du secteur, le droit de réduire leur temps de travail à 28 heures par semaine pendant deux ans? Lancé depuis décembre dans les négociations pour renouveler l’accord collectif de branche, le plus gros syndicat sectoriel du monde (2,2 millions d’adhérents) a décidé lundi matin d’étendre les grèves d’avertissement et les débrayages à tout le territoire national. «Si le sentiment

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion