Solidarité

Trou de mémoire au Chili

Le festival Filmar en América latina qui s’ouvre à Genève met en exergue des cinéastes chiliens qui tentent de raviver la mémoire de la dictature. Rencontre avec Patricio Guzmán et Lissette Orozco  
De l’espoir de justice sociale soulevé par la présidence de Salvador Allende (1971-1973) ou de la sanglante répression militaire déclenchée par le coup d’Etat de 1973 P. GUZMÁN
Cinéma

Pour sa dix-neuvième édition, le festival Filmar en América latina explore à nouveau de façon originale et engagée le cinéma d’une quinzaine de pays à Genève et dans sa région. Cette année sera marquée par une rétrospective consacrée au réalisateur de documentaires chilien Patricio Guzmán, qui viendra présenter son travail1Patricio Guzmán sera à l’auditorium Arditi de Genève le 2 décembre à 20h pour une conversation avec le public. Ses films

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion