Genève

Ultimatum pour ABB

Réunis en assemblée générale, les salariés demande que l’entreprise sise à Meyrin retire son plan de restructuration.
Genève, le 31.10.2017 Délocalisation d'ABB Sécheron Genève, le personnel proteste et demande des garanties.Conférence de presse devant le site de la Rue des Sablières à Meyrin (ZIMEYSA). Le Courrier / © Cédric Vincensini CEDRIC VINCENSINI
Genève

L’entreprise ABB est sommée de retirer son plan de restructuration d’ici vendredi midi. Après l’annonce lundi de la délocalisation d’une partie de la production en Pologne, les salariés, réunis en assemblée générale, ont adressé un ultimatum à la direction. En cas de refus, les travailleurs se réuniront à nouveau le jour même avec le syndicat Unia pour décider des suites à donner au mouvement. «Nous sommes clairement déterminés à mener

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion