Suisse

Le smog fait mal au Tessin

Malgré une diminution des poussières fines, Greenpeace exige des dispositions encore plus incisives.
Entre le 20 et le 23 octobre JPDS
Pollution

Le Tessin a connu cette année son mois d’octobre le plus sec en 47 ans. Déjà, le gouvernement cantonal a dû imposer des mesures d’urgence pour faire face à la situation alarmante causée par les poussières fines (PM10). Entre le 20 et le 23 octobre, au sud du Tessin, la limite de vitesse a été fixée à 80 km/h sur certains axes autoroutiers, les édifices de l’administration cantonale ont dû

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion