Lecteurs

Nouvelle signalisation routière

Raphaël Engel propose qu’une signalisation routière «climatique» soit mise en place.
Pollution

Les jeunes manifestant en Suisse pour le climat demandent, notamment, une meilleure information des pouvoirs publics et ils ont raison.

Je propose la chose suivante: que chaque carrefour urbain soit muni de capteurs de pollution à hauteur de narines. Les capteurs auraient une signalétique propre: rouge pour «dangereux pour la santé », jaune pour «déconseillé», etc. avec des données chiffrées.

Nous serions ainsi très vite sensibilisés aux conséquences des choix de mobilité et ferions pression pour qu’à défaut de se mettre au vélo ou au bus, le pendulaire ait la courtoisie de se mettre à la traction électrique. Elle existe, elle fonctionne, elle est disponible. Mais les publicités ne la vantent pas. Peut-être parce qu’elle ne fait pas vendre de pétrole.

La voiture électrique est pourtant à la route ce que le bateau à voile est à la mer. Elle bouge par la force d’un courant presque exempt de CO2. Silencieuse et propre. Donc si les marins ont leur avis de tempête localisé, nous demandons un avis localisé de pollution. Là où se déplacent nos enfants. Là où passent les gros tankers au diesel que l’on vante dans les publicités. Cela ne va pas sauver la planète, mais nous permettra au moins de préserver notre santé.

Des études ont montré des niveaux de pollution beaucoup plus élevés à hauteur d’enfant qu’à hauteur de capteur officiel. A quand cette «meilleure information» demandée par les jeunes pour le climat?

Raphaël Engel,
Carouge (GE)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Pollution Climat

Connexion