Livres

Les aventures de la raison

Le philosophe Maxime Rovere s’empare des ressources du roman pour faire revivre Baruch Spinoza, ses amitiés intellectuelles et le Siècle d’or hollandais.
Comme dans Le Syndic de la guilde des drapiers (Rembrandt WIKIMEDIA COMMONS
Idées

L’écrivain, le penseur, l’historien ne sont pas seuls quand ils écrivent. Autour d’eux frémit l’époque avec ses savoirs institués, ses lignes de fracture, ses conditions de vérité. C’est ce que montre le philosophe Maxime Rovere autour d’un moment, d’un lieu et d’un personnage singuliers: le XVIIe siècle, les Pays-Bas et Baruch Spinoza – dont il est un spécialiste1Exister. Méthodes de Spinoza, CNRS Ed., 2010.. Mais au lieu de s’attacher à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion