Livres

Donjuanisme et comédie littéraire

Roman

Serait-ce le livre de la vengeance des femmes face à la muflerie mâle? On voudrait le croire en refermant ­Passion noire. Paru aux Editions l’Age d’homme, le dernier roman du Vaudois Jean-Michel Olivier (Prix Interallié 2010 pour L’Amour nègre) déroule sur plus de 400 pages les tribulations ordinaires d’un personnage pour le moins éreintant. Ecrivain de son état, goujat décadent et incapable d’aimer, il enchaîne les conquêtes et les soirées mondaines

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion