Solidarité

Guatemala: le feu du soupçon

L’incendie d’un foyer pour adolescentes ce printemps s’est propagé aux institutions: les soupçons de violences sexuelles couvertes au sommet de l’Etat menacent le président.
Mobilisation en soutien aux victimes de l'incendie du foyer pour mineures Virgen de la Asuncion. La Hora
Enquête

Pourquoi la police du Guatemala a-t-elle laissé lefoyer pour mineures Virgen de la Asuncion se consumer sans intervenir? Depuis le 8 mars, la question n’obsède pas seulement les familles des quarante et une jeunes filles mortes et des quinze grièvement brûlées dans l’incendie de cette institution sociale sise près de la capitale guatémaltèque. Enfermées, punies pour insubordination depuis la veille, les rebelles de la Virgen de la Asuncion représentaient-elles un danger

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion