Écologie

La France veut interdire le glyphosate

Le premier ministre confirmera aujourd’hui l’interdiction de ce désherbant pour tous les usages, y compris l’agriculture.
Santé

La France a confirmé lundi son intention de réduire progressivement l’utilisation agricole de l’herbicide controversé glyphosate. Mais elle peine à énoncer clairement une stratégie de remplacement et une date butoir. Sans donner de calendrier précis, le Premier ministre Edouard Philippe a demandé par communiqué aux deux ministères concernés de lui présenter «d’ici la fin de l’année» un rapport sur «les conditions d’un plan de sortie» du désherbant le plus vendu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion