Écologie

Ces polluants qui attaquent l’intelligence

Les perturbateurs endocriniens affectent le développement du cerveau, selon Barbara Demeneix, biologiste, auteur d’un livre coup de poing.
La chercheuse conseille d’éviter les aliments cultivés à l’aide de pesticides. Surtout durant une grossesse. WIKIPEDIA / CC
Santé

Le cerveau humain est une merveille de complexité et de possibilités. Comme le rappelle Barbara Demeneix, il contient dix fois plus de neurones que la Terre n’a d’habitants et chacun de ces neurones entretient plusieurs milliers de contacts avec d’autres neurones. Si c’est grâce à ses connexions neuronales que l’humanité est parvenue à sortir de l’âge de pierre, c’est aussi grâce à elles qu’elle a développé et introduit dans des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion