Scène

Sarah Kane et le couloir de la mort

Au Poche, à Genève, Mathieu Bertholet monte les derniers écrits de la dramaturge Sarah Kane avant son suicide. 4.48 Psychose confronte la mort et les ­vivants par la présence de danseurs.  
Rébecca Balestra suit sa destinée au milieu des sept danseurs du Ballet Junior de Genève. SAMUEL RUBIO
La Bâtie

Le texte en soi n’a pas été écrit pour le théâtre. Il n’a été publié qu’à titre posthume après le suicide de son auteure, Sarah Kane (1971-1999)11 Lire aussi «Désespoirs et amours féminins», autour de Manque de Sarah Kane, dans notre édition du 10 mars.. Depuis sa chambre d’hôpital, la jeune dramaturge britannique de 28 ans crie sa souffrance, son renoncement à la vie. L’absence d’amour aussi. «A 4h48, quand

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion