Actualité

Contestataires en rodage

En France, quelque 300 000 personnes ont répondu à l’appel syndical pour cette première mobilisation contre la réforme du code du travail. D’autres journées de lutte sont déjà annoncées.
Au-delà des chiffres de la mobilisation EBK
France

C’est la première mobilisation sociale du quinquennat d’Emmanuel Macron. Un an quasiment jour pour jour après la toute dernière mobilisation contre la Loi Travail (LT), la CGT, la FSU, Solidaires et l’UNEF appelaient à protester contre le nouveau texte, qu’ils qualifient de «Loi Travail XXL». Considérées comme une «régression sociale», les ordonnances réformatrices seront présentées en Conseil des ministres le 22 septembre et devraient être publiées au Journal officiel trois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion