Genève

Licencié à neuf mois de la retraite

Les syndicats dénoncent le renvoi de travailleurs proches de la retraite au profit d’emplois intérimaires.
CCO Pixabay
Travail

A Carouge, sur le chantier de l’école primaire Val d’Arve, Carlos*, un machiniste de 59 ans ne décolère pas: «J’aurai 60 ans en juillet prochain. J’aurais pu avoir le droit à ma retraite anticipée, celle pour laquelle je me suis battu et j’ai fait grève en 2002.» Carlos ira pourtant pointer au chômage dès vendredi. Il a été mis en congé et sera licencié définitivement le 31 octobre, neuf mois seulement avant son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion