Suisse

Handicap bien mal loti

La Suisse ne respecte pas les normes internationales auxquelles elle a souscrit pour favoriser l’inclusion des personnes handicapées. Un rapport alternatif a été remis à l’ONU.
Photo prétexte Pixabay / Public domain
Droit international 

Un nouveau rapport se pose en alternative à celui que la Suisse a déposé il y a une année auprès de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH). Les milieux de défense des droits des personnes handicapées – soit vingt-cinq associations regroupées au sein de la faîtière Inclusion Handicap – ont donné de la voix mardi lors de la remise de leur document auprès de l’organisme onusien. Evénement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion