Suisse

Le Conseil fédéral réplique à l’UDC

A l’approche du vote sur les «juges étrangers», le gouvernement veut agir sur les traités internationaux.
Le Conseil fédéral réplique à l’UDC
En 2012, le peuple avait balayé par 75,3% des voix une initiative populaire aux visées similaires de l’Association pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN). KEYSTONE
Droit international 

Le Conseil fédéral ne le dit pas, mais sa manœuvre a tout de la contre-attaque. En ligne de mire, la votation de novembre sur l’initiative UDC «contre les juges étrangers», qui veut instaurer la primauté du droit suisse sur le droit international. Dans un communiqué envoyé hier, le gouvernement propose de «renforcer la participation de la population» lorsque la Suisse signe et dénonce des traités internationaux importants. «C’est un bon

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion