Économie

Eldorado dans nos ordures

Le marché suisse du déchet se développe, mais sa complexité bride les entreprises. Active dans toute la Suisse, la société Helvetia Environnement compte sur la Stratégie énergétique 2050 pour y remédier.
Pour beaucoup ALAIN WICHT-ARCHIVE
Déchets

C’est un autre trait du fédéralisme: en Suisse, plus de 135 entreprises s’occupent des déchets des ménages et des entreprises, sous l’égide de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Quand en France, trois entreprises se partagent 90% de la gestion, le seul généraliste suisse actif au niveau national ne détient qu’une part de seulement 4% du marché. Cet acteur, c’est Helvetia Environnement, basé à Genève, regroupant les filiales de collecte Transvoirie,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion