Médias

Massacre à la Tamedia

Le groupe de presse Tamedia préparerait une restructuration radicale de ses quotidiens. Les annonces des mesures sont attendues fin août et l’inquiétude règne chez les employés, notamment outre-Sarine.
Après la «Tribune de Genève» et «24 Heures» en 2016 JPDS
Journalisme

Les rumeurs vont bon train depuis que le groupe zurichois Tamedia a fait savoir qu’il élaborait des scénarios de réorganisation de ses quotidiens, notamment en Suisse alémanique. Il pourrait s’agir de la plus importante attaque contre la diversité de la presse que la Suisse ait jamais vue1Pour rappel, La Tribune de Genève et 24 Heures ont subi un plan social touchant 31 personnes en 2016, ndlr.; des rédacteurs en chef

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion