Écologie

Un robot-anguille traque la pollution

Conçu par des chercheurs suisses, «Envirobot» permet de détecter les sources de pollution dans l'eau.
Sciences

Des chercheurs suisses ont développé un robot-anguille nageur, dont le but est de remonter à la source d’une pollution. Doté de capteurs, il peut être guidé, mais également se déplacer de manière autonome. Des tests sont en cours sur le lac Léman. Détecter les sources de pollution dans l’eau, à l’aide d’un robot équipé de capteurs chimiques, physiques et biologiques. C’est le projet financé par le programme suisse Nano-Tera, auquel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion