Suisse

Un employé du SECO dans le viseur de la justice

Un cas de vente illégale d’armes vers le Kazakhstan occupe le Ministère public de la Confédération.
Exportations d’armes

Une affaire de livraison illégale d’armes vers le Kazakhstan pourrait prendre de l’ampleur. Un collaborateur du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) est dans le viseur de la justice. Il aurait pu être au courant de la vente illégale. Le cas occupe la justice de la Confédération depuis des années. Un entrepreneur bernois était tombé dans le collimateur de la justice après avoir cherché à exporter des armes au Kazakhstan en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion