Autre

Dans l’enfer de Xingtai

Xingtai est recouvert en permanence d’une épaisse couche de smog. Reportage au milieu des usines.
A Xingtai Clément Bürge
Chine

Le disque jaune pâle du soleil peine à percer l’épais smog qui recouvre la ville. Les contours des arbres dépourvus de feuilles, des rangées de tours identiques et des humains qui passent silencieusement sur leurs vélos électriques, comme des fantômes, sont flous. Seuls les phares des voitures, allumés en plein jour, transpercent la couche de gaz grisâtre. L’odeur de pétrole et de charbon qui flotte dans l’air, laisse un arrière-goût métallique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion